LA DÉVOTION RÉPARATRICE DES PREMIERS SAMEDI DU MOIS



Les apparitions de la Sainte Vierge à Fatima au Portugal en 1917 ont été reconnues comme
authentique par l'église catholique.
En 1925 La Sainte Vierge a promis aux personnes qui feraient la dévotion réparatrice des premiers samedi du mois de ne pas aller en enfer.
L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.
Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.
Je vous recommande très fortement de faire cette dévotion réparatrice des premiers samedi du mois pour ne pas aller en enfer.


Liens
-Fatima.be : Ici   Ici
-Michaeljournal.org : Ici
-Christ-roi.net : Ici
-Marie-Julie-Jahenny : Ici


La demande de La Sainte Vierge

Dans la soirée du 10 décembre 1925, Lucie s'étant retirée dans sa cellule, reçut la visite de la Vierge et à côté d'elle, portée par une nuée lumineuse, l'Enfant-Jésus. La Sainte Vierge lui montra un cœur entouré d'épines qu'elle tenait dans sa main.

L'Enfant-Jésus dit  : "Aie compassion du cœur de ta Très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu'il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer."

Puis, notre Mère du Ciel lui dit : "Vois, ma fille, mon Cœur entouré d'épines que les hommes ingrats m'enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que  tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation,  je promets de les assister à l'heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme."

Une présence divine révéla à Lucie qu'il y a cinq espèces d'offenses et de blasphèmes proférés contre le Cœur Immaculé de Marie  :

1. Les blasphèmes contre l'Immaculé Conception.

2. Les blasphèmes contre Sa virginité.

3. Les blasphèmes contre Sa maternité divine, en refusant en même temps de la reconnaître comme Mère des hommes.

4. Les blasphèmes de ceux qui cherchent publiquement à mettre dans le cœur des enfants l'indifférence ou la mépris, ou même la haine à l'égard de Notre Mère Immaculée.

5. Les offenses de ceux qui l'outragent directement dans les saintes images.


La promesse
"Je promets d'assister,à l'heure de la mort,avec les grâces nécessaires au salut,tous ceux qui,le premier samedi de cinq mois consécutifs,se confesseront,recevront la sainte communion,réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant un quart d'heure,en méditant sur les quinze mystères du rosaire,
dans le but de me faire réparation."


Les conditions
-Le premier samedi de cinq mois consécutifs : 
-confession
-communion
-chapelet avec prière spéciale
-méditation 15 minutes sur les 15 mystères du rosaire


Les quatre actes
-Dans ces quatre actes on doit demander pardon,miséricorde et réparation pour les péchés commis contre le cœur Immaculé de Marie commis par soi et par les autres
-"Il s’agit d’implorer le pardon et la miséricorde contre ceux qui blasphèment contre Notre Dame parce qu’à ces âmes la,la divine miséricorde ne pardonne pas sans réparation. » (Jésus à Lucie de Fatima)
-C'est donc à nous de faire réparation à la place des pécheurs qui blasphèment contre la Vierge Marie, en se substituant à eux. 

La confession
-On doit demander pardon et miséricorde pour les péchés commis contre le coeur Immaculé de Marie commis par soi et par les autres.
-On doit dire que l’on se confesse en réparation des offenses faites à Marie


La communion
-On doit demander pardon et miséricorde pour les péchés commis contre le cœur immaculé de Marie  commis par soi et par les autres.
-On doit dire que l’on communie en réparation des offenses faites à Marie
-On doit dire avant et après la communion la prière de l’ange : ‘Très sainte trinité »
-Il faut être a jeun depuis au moins 1 heure avant la communion


Le chapelet
-On doit demander pardon et miséricorde pour les péchés commis contre le cœur immaculé de Marie commis par soi et par les autres
-On doit dire que l’on prie en réparation des offenses faites à Marie
-La Sainte Vierge demanda aussi aux trois enfants de réciter une prière spéciale après chaque dizaine : "Vous réciterez aussi après chaque "Gloire soit au Père" de chaque dizaine la prière suivante :
"O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez toutes les âmes au Ciel, surtout celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde."
Il est de la plus grande importance de se rappeler que la méditation sur les Mystères en récitant les prières du chapelet est une condition essentielle pour le bien réciter; autrement il pourrait si facilement devenir une pure répétition mécanique de paroles. 

La méditation 
-On doit demander pardon et miséricorde pour les péchés commis contre le coeur  immaculé de Marie commis par soi et par les autres
-On doit dire que l’on médite en réparation des offenses faites à Marie
-Il ne s'agit pas de méditer les quinze mystères en quinze minutes, mais de choisir un ou plusieurs mystères à méditer. Soeur Lucie méditait un seul mystère par samedi.   

Gloire au ciel
-Le 13 juin 1917 Notre-Dame dit : "Jésus veut établir dans le monde la dévotion à mon cœur immaculé. A qui embrassera cette dévotion,je promet le salut,ces âmes seront chéries de Dieu,comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône."
-La dévotion au cœur immaculé de Marie pourrait être réaliser en faisant ce qu’à demander Marie tous les premiers samedis de notre vie.
-Sœur Lucie la pratiquait tous les premiers samedis. Une fois une série de cinq samedis terminée, elle en recommençait une autre. 

Notes
-Il faut offrir cette dévotion des cinq samedis pour la conversion et le salut de personnes que l’on connaît.
-Il faut inciter les membres de notre famille (enfants) à faire cette dévotion
-On peut faire cette dévotion toute sa vie pour la conversion et le salut de personnes que nous ne connaissons pas
-La Sainte Vierge a besoin de nos actes de foi (prières+)  pour sauver des âmes
-Sœur Lucie, le 31 Mars 1929, écrit qu'il s'agit «  d'implorer le pardon et la miséricorde en faveur des âmes qui blasphèment contre Notre-Dame parce que, à ces âmes-là, la divine miséricorde ne pardonne pas sans réparation». 
-Sœur Lucie écrira, le 27 Mai 1943, que l'objectif principal de cette dévotion est de "sauver les âmes, beaucoup d'âmes, toutes les âmes" 
-Jésus à Sœur Lucie «  Je désire très ardemment la propagation du culte et de la dévotion au Coeur Immaculé de Marie parce que ce Coeur est l'aimant qui attire les âmes à moi, le foyer qui irradie sur la terre les rayons de ma lumière et de mon amour, la source intarissable qui fait jaillir sur terre l'eau vive de ma miséricorde". 
-Ainsi ceux qui observeront les pratiques des premiers samedis proposés par Notre-Dame de Fatima rempliront par le fait même les conditions voulues pour gagner l'indulgence plénière promulguée en 1912. 
-Notre Dame demande avec insistance la récitation quotidienne du chapelet.
-L'acte de consécration au cœur immaculé de Marie est recommandé.